La bibliothèque humaniste de Sélestat

La bibliothèque humaniste de Sélestat est un lieu de premier plan pour les études sur l’humanisme. Elle vit aujourd’hui une restructuration profonde qui la prépare au 21e siècle. L’occasion d’un bref retour sur son histoire et sur ses fonds anciens.

source : http://www.selestat.fr/les-atouts-de-selestat/la-bibliotheque-humaniste.html

http://en.wikipedia.org/wiki/Humanist_Library_of_Sélestat#/media/File:Humanistenbibliothek_in_Schlettstadt.jpg

Une bibliothèque pour le 3e millénaire

Installée depuis plus de 120 ans dans l’ancienne halle aux blés, le bâtiment actuel ne permet toutefois plus de conserver dans de bonnes conditions cet ensemble de renommée internationale et d’accueillir convenablement les publics, lecteurs comme visiteurs. C’est pourquoi, à partir de janvier 2014 jusqu’à l’automne 2016, la Ville de Sélestat s’engage, à travers son projet de requalification du centre urbain, dans un vaste chantier de restructuration de la Bibliothèque Humaniste qui devra lui permettre de répondre aux nouveaux défis du 21e siècle. Ce projet s’inscrit dans une démarche volontariste visant notamment à élargir son audience et à positionner le nouvel établissement comme centre européen du livre et de l’humanisme, autour d’une bibliothèque d’étude et de conservation en lien avec des pratiques muséales.

 

L’histoire de la bibliothèque

L’ancienne Halle aux Blés, construite en 1840, abrite depuis 1889 ce joyau de la ville de Sélestat, constitué de la bibliothèque de l’école Latine de Sélestat, berceau de l’humanisme rhénan et de la bibliothèque personnelle de Beatus Rhenanus, grand humaniste sélestadien, anobli par l’empereur Charles Quint et ami d’Erasme de Rotterdam, qui légua sa bibliothèque à la ville de Sélestat en 1547. Cette dernière a été inscrite au registre de la Mémoire du Monde de l’UNESCO le 26 mai 2011.

Un résumé en pdf : histoire

 

Les fonds anciens

Le fonds ancien de la Bibliothèque Humaniste se compose de 464 manuscrits anciens et modernes, 550 incunables et de plus de 2 500 imprimés du 16e siècle. Il attire de nombreux chercheurs des quatre coins de l’Europe, qui contribuent par leurs travaux à la faire vivre.

On y trouve par exemple le livre le plus ancien conservé en Alsace : un lectionnaire mérovingien du 7e siècle et les premiers livres imprimés en Alsace par Jean Mentel, premier imprimeur alsacien contemporain de Gutenberg. Autre ouvrage phare des collections : la Cosmographiae Introductio, imprimée en 1507 à Saint-Dié, qui contient  » l’acte de baptême de l’Amérique  »

 

Quelques dates

7e siècle : copie du lectionnaire mérovingien, manuscrit le plus ancien conservé en Alsace
1094 : Fondation du prieuré Sainte-Foy de Sélestat
1452 : fondation de la bibliothèque paroissiale par Jean de Westhus, curé de l’église St-Georges
1460 : l’imprimeur Jean Mentel, né vers 1410 à Sélestat, imprime son premier ouvrage (une Bible allemande à 49 lignes)
22 août 1485 : naissance de Beatus Rhenanus à Sélestat
25 avril 1507 : impression de la Cosmographiae Introductio (Introduction à la Cosmographie) de Saint-Dié,  » acte de baptême  » de l’Amérique, dont la Bibliothèque Humaniste conserve un exemplaire
1515 : le célèbre humaniste Erasme de Rotterdam compose l’éloge de Sélestat, imprimé à Bâle par Froben.
1519 : Lazare Schürer est le premier imprimeur établi à Sélestat
1521 : première mention de l’arbre de Noël dans les comptes de la Ville de Sélestat
20 juillet 1547 : mort de Beatus Rhenanus à Strasbourg ; en signe de reconnaissance pour sa ville natale, l’humaniste lègue à Sélestat sa bibliothèque personnelle

Numérisation des fonds et des collections

En 2009, la Bibliothèque Humaniste a débuté la numérisation de ses collections précieuses constituées de manuscrits, d’incunables et d’imprimés du 16e siècle provenant de la bibliothèque de l’école latine Sélestat et de la collection personnelle de l’humaniste Beatus Rhenanus (1485-1547).
Dictée par des impératifs de conservation, cette opération visait aussi à répondre à l’intérêt constant de nombreux chercheurs pour cet ensemble documentaire unique et à lui assurer une meilleure visibilité.
A la fin de cette campagne de numérisation, en 2012, 536 volumes (156 manuscrits et 380 imprimés), comportant 1 253 titres, auxquels s’ajoute la correspondance de Beatus Rhenanus (265 lettres), ont été numérisés. Au total, la numérisation des collections précieuses de la Bibliothèque Humaniste représente aujourd’hui 244 161 pages, toutes disponibles en ligne sur le site de la bibliothèque numérique.

 

Les catalogues

Les catalogues en ligne : http://bhnumerique.ville-selestat.fr/client/bh

Les catalogues papier :

catalogue des manuscrits

catalogues des imprimés : http://www.selestat.fr/fileadmin/user_upload/bibliotheque-humaniste/documents/pdf/04_Catalogue_des_incunables_et_imprimés_du_XVIe_siècle_Joseph_Walter.pdf

 

Visite en images de la bibliothèque

http://www.selestat.fr/les-atouts-de-selestat/la-bibliotheque-humaniste/la-bibliotheque-humaniste-en-images.html


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *