Les Xuetes de Majorque au XVIIe siècle

Résumé de la communication prévue dans le cadre du colloque

L’entreprise généalogique, Paris, 27-28 novembre 2014

(http://humanisme.hypotheses.org/434)

Enric Porqueres i Gené

« malmelangés et pemme-pêches ». Notion de la personne et logiques généalogiques d’une appartenance

Les Xuetes de Majorque au XVIIe siècle

La communauté des descendants de Juifs convertis de Majorque, les Xuetes, a mis en place un système de classification sociale très fortement généalogique. Par ce biais on distingue: ceux d’entre les Xuetes qui sont de bons observants de la Loi mosaïque et ceux qui ne le sont pas; ceux qui appartiennent à de familles notables et ceux qui font partie de familles modestes. Plus fondamentalement, ils distinguent ceux qui ont une origine strictement juive de ceux dont un ou plusieurs des ascendants est vieux-chrétien. Il s’agira d’explorer, à la lumière de certaines caractéristiques structurales du système de parenté cognatique de référence, la tension instaurée entre ces représentations essentialistes de soi et la mobilité ethnique, sociale et religieuse qui caractérise la communauté xueta pendant les XVIe et XVIIe siècles.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *