Le British Family Antiquity de William Playfair (1809-1811)

Résumé de la communication prévue dans le cadre du colloque

L’entreprise généalogique, Paris, 27-28 novembre 2014

(http://humanisme.hypotheses.org/434)

 

Jean-François Dunyach (Université de Paris-Sorbonne)

Une entreprise généalogique : Le British Family Antiquity de William Playfair (1809-1811)

L’ouvrage British Family Antiquity (1809-1811) du statisticien et inventeur William Playfair est connu pour avoir, à l’aube du XIXe siècle, esquissé un renouvellement des formes de la représentation généalogique. Cependant, ce travail d’envergure, réalisé à l’évidence dans un but mercantile, renvoie à d’autres enjeux comme la constitution d’une mémoire officielle des lignages britanniques dans une publication au format certes relativement original car empruntant notamment aux inventions graphiques réalisées par Playfair dès les années 1780. Les nombreux commentaires historiques sur les différents domaines concernés (Angleterre, Écosse, Irlande), la liste considérable des souscripteurs, les informations produites par l’auteur lui-même sur le processus de constitution de l’ouvrage, enfin les représentations graphiques originales qu’il donne, constitueront autant de grilles d’analyse de ce que l’on peut, à bon droit, qualifier d’« entreprise généalogique ».


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.