La paix de Passarowitz, Venise et l’Europe méditerranéenne (1718)

Journée d’études

Vendredi 8 juin 2018

MSHA, salle 2
Esplanade des Antilles
33 600 Pessac

Coordination : Géraud Poumarède.

Organisation : Université Bordeaux Montaigne, CEMMC, LabEx EHNE (Axe 3 – L’Humanisme européen ou la construction d’une Europe pour soi, entre affirmation et crise identitaires)

Argument :

Soutenue par le CEMMC, le CRM et le labex EHNE, ainsi que l’Université Bordeaux-Montaigne, la journée d’études « La paix de Passarowitz, Venise et l’Europe méditerranéenne (1718) » est la première d’une série de deux rencontres scientifiques internationales organisées en partenariat avec l’Académie Hongroise des Sciences à l’occasion du Tricentenaire de la paix de Passarowitz. Elle sera suivie par un Colloque international « Passarowitz, 1718. Intérêts des puissances et mouvements nationaux en Europe centrale » qui se déroulera à Budapest, les 27 et 28 septembre 2018.
La rencontre de Bordeaux permettra de mieux cerner les spécificités d’une paix qui vint mettre un terme définitif aux grands affrontements qui opposaient Vénitiens et Ottomans depuis la fin du XVIe siècle et qui favorisa l’établissement d’une frontière pérenne entre leurs deux empires sur terre, comme sur mer. Elle n’en fut pas moins payée au prix fort par la République qui dut renoncer au Royaume de Morée, qu’elle s’était fait une gloire de reconquérir une trentaine d’années auparavant. Passarowitz dessina ainsi les contours d’un nouvel équilibre des puissances en Méditerranée orientale.

Programme

  • 9h00 : accueil des participants.
  • 9h15 : Introduction du colloque.

Dernière guerre, dernière paix de Venise avec les Ottomans (1714-1718)

Présidée par Walter Panciera (Università degli studi di Padova)

  • 9h30 : Guido Candiani (Università degli Studi di Padova) : « Une défaite qui vient de la mer : la perte vénitienne de la Morée, 1715. »
  • 10h00 : Stefano Andretta (Università Roma Tre) : « La République de Venise et Passarowitz : miroir et déclin d’un mythe. »
  • 10h30 : Vera Costantini (Università Ca’ Foscari di Venezia) : « Remarques sur la version ottomane du Traité de Passarowitz. »
  • 11h-11h30 : Discussion et pause

L’écho européen de Passarowitz

Présidée par Ferenc Toth (Académie Hongroise des Sciences)

  • 11h30 : Guillaume Hanotin (Université Bordeaux-Montaigne) : « La paix de Passarowitz vue de Madrid. »
  • 12h00 : Lucien Bély (Sorbonne Université) : « Une diplomatie aux aguets : la France et la paix de Passarowitz (1718) »
  • 12h30-14h30 : Discussion et pause.

La mise en œuvre de la paix

Présidée par Stefano Andretta (Università Roma Tre)

  • 14h30 : Monika F. Molmir (Académie Hongroise des Sciences) : « D’une paix à l’autre : les confins occidentaux de l’Empire ottoman après Karlowitz et Passarowitz. »
  • 15h00 : Walter Panciera (Università degli Studi di Padova) : « La définition des limites terrestres et maritimes entre l’Empire Ottoman et la République de Venise (1718-1721). »
  • 15h30 : Géraud Poumarède (Université Bordeaux-Montaigne) : « Sceller la paix : l’ambassade extraordinaire de Carlo Ruzzini à Constantinople (1719-1720). »
  • 16h00-16h30 : Discussion et pause

16h30 : Ferenc Toth (Académie Hongroise des Sciences) : Conclusions

Télécharger le programme


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search