Erasme et l’éducation du prince chrétien

A paraître chez les Belles Lettres (printemps 2016) l’édition bilingue de l’Education du prince chrétien d’Erasme. Texte traduit par Anne-Marie Greminger et précédé par une introduction de Carlo Ossola.

erasme

Ce court traité a été composé en 1516 pour l’instruction du jeune Charles de Gand, qui allait devenir trois ans plus tard Charles-Quint, Empereur romain germanique.
Comme le souligne son préfacier Carlo Ossola, cet ouvrage s’oppose radicalement à son célèbre contemporain, le Prince, rédigé trois ans plus tôt. Pour Machiavel, il importe de tenir ce qu’on a reçu ou conquis, quel que soit le prix que doivent en payer les sujets. Pour Érasme, seuls sont dignes du titre de prince ceux qui consacrent leur personne au bien de l’État et non l’État à leur profit. Il oppose les arts de la paix à ceux de la guerre, l’exercice de la liberté des citoyens à l’obéissance des sujets.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *